You are currently viewing Découvrir la route mythique de Transfagarasan en Roumanie

Découvrir la route mythique de Transfagarasan en Roumanie

En août 2023, alors que nous sommes en tour d’Europe en van avec mon Mathieu, on découvre la Roumanie. On avait entendus beaucoup de choses négatives sur ce pays, pourtant on décide de se rendre sur place et de se faire notre propre avis. Ce fût une de nos meilleures décisions ! On découvre des paysages grandioses, des villes extrêmement mignonnes, et surtout on rencontre notre chien qui fait aujourd’hui partie de notre vie. Un des moments marquants de ce voyage, c’est notre passage sur la route de Transafagarasan. Les rumeurs sont vraies, c’est bien l’une des plus belles routes du monde. Je vous partage ici toutes les informations dont vous avez besoin pour vous y rendre vous aussi.

Accéder à la route

Ce trésor caché de la Roumanie se trouve au centre de la Roumanie. Elle traverse les montagnes des Carpates méridionales, reliant les régions de la Transylvanie et de l’Olténie.

La route de Transfagarasan se traverse dans les deux sens. Si vous arrivez de Bucarest vous pouvez débuter la route à Curta de Arges et si vous venez de Sibiu vous pouvez démarrer à Cârțișoara.

Une fois sur place, vous serpentez sur environ 90 kilomètres à travers des paysages montagneux à couper le souffle. Vous atteignez le point culminant de la route au col Balea à 2034 mètres.

Forcément à cette altitude, la route est rapidement soumise aux intempéries. C’est pour cela que vous ne pouvez y accéder que de juin à octobre en général. Préférez donc la saison estivale pour vous y rendre !

A savoir cependant, les roumains (et de plus en plus de touristes) aiment beaucoup se rendre à cet endroit pour profiter de la nature. Il n’est pas rare de voir de longues files d’attente se former le week-end et en pleine saison. Je vous conseille de vous y rendre plutôt en semaine pour éviter l’affluence.

La conduite sur la route de Transfagarasan est exigeante mais chaque virage dévoile une nouvelle facette de la beauté naturelle roumaine. Rien de bien difficile si vous restez prudent et attentif sur la route.

Attention il n’est pas rare de croiser des bergers et leurs troupeaux et/ou des chiens errants sur la route.

A voir sur place

Sur place, c’est un enchaînement de paysages à couper le souffle. On en prend plein les yeux du début à la fin.

Le lac Balea est une étape obligatoire. Ce lac glaciaire entouré de montagne est totalement féerique et offre à proximité une vue panoramique sur la route de Transfagarasan. De nombreux parkings et stands de nourritures sont présents à proximité du lac. Je vous conseille d’acheter une Kürtöskalacs, spécialité roumaine qui ressemble à une brioche, et de vous asseoir au bord du lac.

Depuis le lac de Balea, vous pouvez également entamé une randonnée pour prendre encore plus de hauteur et attendre le lac Capra ou encore le sommet Vânatoarea lui Buteanu.

Sur la route vous croisez également des cascades comme celle de Capra ou de Piscul Negru.

Le barrage de Vidraru vaut également le détour et propose de belles balades. Si vous vous y arrêtez je vous conseille le restaurant Treehouse Village pour manger des grillades dans un cadre très sympa.

Dormir en van ou camping-car sur la route de Transfagarasan

Lors de notre passage sur la route de Transfagarasan nous étions en van. Nous pouvons donc vous partager notre expérience.

En premier lieu il est bon de savoir qu’il est interdit de rouler de nuit sur cette route. Organisez vous pour trouver un spot avant que la nuit tombe.

Nous n’avons pas eu de mal à trouver un emplacement de nuit. De nombreux camping-car s’étaient garés dans des petits renfoncements en bord de route. Dans notre cas, nous souhaitions nous éloigner un peu de celle-ci ducoup nous avons trouvé un spot sur Park4Night qui s’écartait un peu. Un berger sur place nous a fais payé 20 lei (soit environ 4€) pour y rester la nuit en nous informant que de cette manière nous n’aurions pas de problème avec la police car il serait interdit de dormir le long de la route. Difficile de démêler le vrai du faux dans ce genre de situation mais nous sommes restés et nous avons passé une très bonne nuit. Le réveil avec la vue sur les montagnes et la cascade juste à côté était magique.

Nous avons également croisé un camping sur la route. Vous pouvez donc privilégier cette option si vous vous sentez plus à l’aise.

Dans tous les cas, évitez les balades nocturnes dans la forêt car vous pourriez faire des rencontres surprenantes (voir paragraphe suivant).

Rencontre avec les ours

La route de Transfagarasan est également très connue pour sa flore et sa faune. Notamment les ours.

Lors de votre passage vous aurez peut-être l’occasion d’en croiser.

Ce fut notre cas. Au détour d’un virage, une silhouette marron qui se dessine au bord de la route, la voiture de devant qui s’arrête et là, à seulement un mètre de nous : un ours. En tout nous en croiserons une dizaine, dont une maman avec ses deux oursons.

Si ces rencontres ont été magiques, elles sont quand même la démonstration d’un phénomène bien plus triste. Certains locaux et touristes jettent du pain et de la nourriture par la fenêtre de leurs voitures pour les faire s’approcher et les observer de plus près. Malheureusement ces ours sont tellement habitués à cette nourriture facile qu’ils ne chassent plus et attendent au bord de la route. Quand certains de ces animaux deviennent trop dangereux pour les touristes car proche de infrastructures touristiques, ils sont abattus.

SI vous en croisez lors de votre voyage, ne les nourrissez pas et restez à bonne distance dans votre voiture. Les ours sont des animaux sauvages.

Vous l’aurez compris, la route de Transfagarasan n’est pas simplement un itinéraire, c’est une aventure épique qui vous plonge au cœur de la nature roumaine. Des paysages grandioses à la rencontre avec la vie sauvage, chaque instant sur cette route emblématique est une découverte. Préparez-vous à être émerveillé et à créer des souvenirs qui resteront gravés dans votre esprit. Mettez le contact, attrapez votre volant, et partez explorer cette route mythique.